31 Mar

VIGILE

Publié par Daniel Bourgeois

VIGILE : A guichet fermé !

C'était une grande joie et un grand honneur pour le Foyer Rural de recevoir dans ses murs le Théâtre Group'. La réputation des lédoniens a porté ses fruits et notre salle était comble. 

Accueillis dès leur arrivée sur le parking puis fouillés à l'entrée, les spectateurs sont tout de suite mis en condition.

 

 

VIG4.JPG

 

VIG5.JPG

 

La vérification des sacs est obligatoire.

 

VIG6.JPG

 

Il faut faire la queue pour prendre ses billets.

 

VIG7.JPG

 

VIG8.JPG

 

 Et pendant ce temps, les Vigiles contrôlent les visiteurs suspects.

VIG28.JPG

 

VIG29.JPG

 

Alors, les jeunes, on fait moins les malins !

 

 VIG30.JPG

 

La salle est remplie de spectateurs intrigués par cet accueil musclé.VIG1.JPG

 

Dirigé par un Commandant de Gendarmerie un peu dépassé, le Congrès "Liberté, Egalité, Sécurité" peut commencer avec l'exposé d'un commercial du groupe Vigiconseil.

 

VIG2.JPG

 

La sous-préfète survoltée fait un discours enflammé.

 

VIG12.JPG

 

Hommage émouvant est rendu à Paco, Vigile hélas trop tôt disparu.

 

VIG13.JPG

 

Le matériel dernier cri est présenté, il faut bien faire marcher le commerce.

 

VIG14.JPG

 VIG15.JPG

 

Les spectateurs sont mis à contribution et participent au débat : pour ou contre les caméras de surveillance, euh pardon, de protection.

 

VIG16.JPG

VIG17.JPG

 

VIG18.JPG

 

Le discours anxiogène du responsable de Vigiconseil fait froid dans le dos.

 

VIG25.JPG

 

Le débat change d'orientation avec l'intervention de la  réalisatrice d'un documentaire qui dénonce les dérives sécuritaires.

 

VIG19.JPG 

 

Auteur de plusieurs maladresses (c'est pas mon jour !), le Commandant de Gendarmerie quitte la salle.

 

VIG20.JPG

 

Les Vigiles débarrassent la scène , les chaises volent

VIG31.JPG

 

et ils se livrent à un entraînement aux techniques de défense qui dégénère rapidement en pugilat.

 

VIG21.JPG

 

VIG22.JPG

 

VIG23.JPG

 

VIG24.JPG

 

Les personnages sont d'une justesse étonnante, le discours est pertinent, et l'humour cinglant fait mouche. Car derrière le rire qui jaillit à chaque dérapage (et ils sont savoureux !) le Théâtre Group', jamais donneur de leçons mais plutôt poseur de questions, invite à la réflexion sur ce sujet délicat.

Amusés, déroutés parfois mais surtout médusé par le talent des acteurs (Patrice Jouffroy, Pio D'Ellia, Martin Petitguyot, Salvatore De Filippo, Bernard Daisey et Valérie Larroque), les spectateurs ont réservé au Théâtre Group' une salve d'applaudissements amplement mérités.

 

VIG26.JPG

 

Crédits photos : Jean-René Siclet 

 

 

Commenter cet article

Archives

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog