Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Mar

Réguzon 2011 avec Corbier

Publié par Daniel Bourgeois

Réguzon 2011 avec Corbier

 

Pas besoin de le clamer sur les toits, de coller des affiches et de passer des articles dans la presse locale. La fidélité et la confiance du public est telle que la salle est remplie dès que la date est annoncée. Les habitués ne manquent pas le Réguzon.

Corb019--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Corb033--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

On ne chôme pas à la cuisine !


Corb022--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Corb030--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Bonne humeur et  convivialité font partie de la réussite de la soirée.


Corb020--Resolution-de-l-ecran--copie-1.JPG 

 

Les serveurs du bar sont efficaces.

 

Corb023--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

 

Le spectacle de ce  14ème Réguzon fera date. En effet, c'est Corbier qui est l'invité du Foyer Rural. Son nom est connu, mais ce qu'il fait n'a rien à voir avec les souvenirs que peuvent en avoir certains. C'est Corbier le troubadour, le chansonnier que l'on va entendre.

 

Corb044--Resolution-de-l-ecran-.JPG 

 

Corbier a tout de suite mis les choses au point  "J'étais pas dans Dorothée, j'étais à côté ! "  S'il a galéré après la période télé, il en est sorti sans faire de concession, refusant de chanter "avec une fleur entre les fesses".

 

Corb040--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Ses chansons sont des chroniques douces amères de notre "Joli monde" et de ses turpitudes qu'il dézingue avec allégresse. Son ironie mordante touche à chaque fois, que la cible soit le nucléaire ou la religion. Mais il sait aussi être tendre quand il chante l'amour.

 

Corb049--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

 Si les sujets sont graves, l'humour est toujours présent. On rit souvent car Corbier a l'art  de dire des choses sérieuses sans les rendre ennuyeuses.

 

Corb053--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Il était accompagné de son fidèle guitariste Eric Gombart. Le public a pu apprécier le finesse de son jeu et ses solos ont été applaudis. Il a enrichi avec délicatesse l'univers sonore des chansons de Corbier avec qui existe une vraie complicité.

 

Corb055--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Corb041--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Corb037--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Leurs deux voies s'accordent parfaitement pour enchanter les spectateurs. Ils s'accompagnent aussi au ukulélé.

 

Corb004--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Corbier sait créer une vraie proximité avec le public, le sollicitant à de nombreuses reprises, soit pour le taquiner gentiment, soit pour le faire chanter. 

 

 

 

Corb002--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Il alterne chansons longues et chansons courtes, une de ses spécialités. En quelques mots, parfois un seul, ses chansons flash déchaînent les rires. Corbier ne se prive pas de les terminer d'une pirouette insolente ou grivoise.

 

Le son était parfait grâce à Philppe Détot, notre technicien expérimenté.

 

Corb050--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Loin des autoroutes asseptisées du show-biz, Corbier a, pendant une heure et demie, entraîné le public sur des sentiers moins fréquentés, ceux de la chanson de qualité. Ce n'est qu'après plusieurs rappels qu'il est sorti de scène.

 

 

Corbier s'est donné comme but de distraire les gens sans les distraire de leur existence : mission accomplie avec brio !

"La différence avec la télé, c'est qu'il n'y a pas d'écran". C'est avec beaucoup de simplicité et de gentillesse qu'il s'est prêté au petit jeu des dédicaces de son dernier CD.

 

Corb014--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Plusieurs spectateurs ont tenu à la photo avec l'artiste. Un grand souvenir !

 

Corb017--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Le titre de son dernier CD (ou l'on retrouve Nucléaire, Les chanteurs de l'ossuaire, La louve) est   "Presque parfait".

Attachant et généreux, Corbier est donc aussi adepte de l'autodérision.

Nous lui souhaitons bonne route et peut-être à une autre fois.

 

Crédits photos : Jean-René Siclet

Commenter cet article

Archives